Canada

L’interminable hiver québécois

L’hiver québécois, une expérience de vie, de survie, de résistance. Le froid ? Ce n’est pas le pire… Les -20, -30 degrés sont supportables, car comme ils disent ici « Il n’y a pas de mauvaises températures, seulement de mauvais vêtements« . J’ai supporté les températures extrêmes, avec ce goût d’adrénaline dans le corps, de challenge.

Non, le plus difficile, c’est la longueur de cet hiver, cette petite mort. 6 mois, je le savais, on m’avait prévenue et mise en garde. Pourtant le vivre a été un vrai calvaire dont je sors à peine. Vous savez ce que c’est 6 mois d’hiver ? La moitié de l’année. Sans rire, il faut le vivre une fois dans sa vie. Pour tester sa résistance à la solitude, à la fatigue, à l’isolement, à cette atmosphère ralentie, parfois éteinte de la ville et de la nature, où tout s’arrête. La vie qui s’échappe et s’endort.

18379644_10155343867823656_79154616_o

Lire la suite « L’interminable hiver québécois »

Voyage intérieur

Épurons notre langage, laissons parler l’intelligence du cœur.

Est-ce qu’on ne se comprend pas parce qu’on parle trop ? Trop avec la tête ? Est-ce qu’il y aurait trop de mots dans nos phrases ? Trop de phrases dans nos pensées ? Et pas assez de connexion ? Pas assez de sincérité et de simplicité ? Trop peu de langage du cœur.

Lire la suite de l’article … 

 

Autour du Monde, Retour en France, Voyage intérieur

5 conseils pour surmonter le retour d’un voyage

Toujours la même histoire, on part à l’étranger, on trouve le moyen de tout lâcher, le courage de faire face aux critiques de l’entourage et à la peur de l’inconnu. Quelques mois, voire années, plus tard, le retour s’impose. Qu’il soit voulu ou forcé, on est tous passés par là, ou ça ne serait tarder… Comment surmonter cette épreuve qui nous donne l’impression d’étouffer ? Comment surpasser cette envie de repartir aussitôt le pied posé en terre sédentaire ?

Lire la suite « 5 conseils pour surmonter le retour d’un voyage »

Voyage intérieur

Les jours de pluie ou le « post-travel depression »

Je suis retournée dans le moule préformé du quotidien banal de notre société. Avec toutes mes expériences grandioses de rencontres et de liberté. Je suis de l’autre côté de l’océan certes. Québec est belle, à taille humaine, proche de la nature. La nuit je vois la Lune qui brille comme rarement j’ai pu la voir dans une ville urbanisée, j’ai des forêts accessibles à quelques minutes de bus ou de marche, les couleurs de l’automne sont splendides, les écureuils courent partout. Mais je suis dans une boite. Je suis retournée dans la boite. Parfois, j’ai l’impression que je vais exploser. Je me sens totalement étouffer, suffoquer, périr dans cette putain de petite boite. Certains jours, je peux passer ma journée à tourner en rond, à pleurer, à rester complètement amorphe face à ce constat déchirant : je suis enfermée. C’est souvent les jours où l’horizon se trouble de nuages, où le ciel est bas, où la pluie inonde mon regard. Mon esprit, par effet de mimétisme sans doute, s’embue d’un épais brouillard.

Lire la suite « Les jours de pluie ou le « post-travel depression » »

Voyage intérieur

Échouer, cette lumineuse opportunité

Etre humble et honnête, c’est également partager mes doutes, mes moments de faiblesses, mes abandons, et dirons-nous, mes échecs avec vous. J’ai arrêté mon doctorat après deux semaines de cours. Une nouvelle lancée comme une bombe dans ma vie, et dans la vie de mes proches. Etre humble et honnête, c’est accepter l’évidence.

14372332_10154587457768656_5571352734814940903_o

Lire la suite « Échouer, cette lumineuse opportunité »