Autour du Monde, Voyage intérieur

Génération SDF

Backpackers. Voyageurs. Itinérants. Chaque année, des milliers de jeunes s’engagent sur le chemin du road trip, devenant pour quelques temps sans domicile fixe. Voyager, virus de cette génération globe-trotteuse. Me rappeler la signification de nos errances et de nos itinérances.

C’est intéressant la façon dont nous utilisons un mot pour décrire, voire définir, une personne, une situation, un contexte. Ici, au Québec, j’ai appris qu’être itinérant signifie être SDF — Sans Domicile Fixe. Ça m’a fait bizarre les premières fois que j’ai entendu ce mot, et que je l’ai associé à lui, à elle.

Itinérant. Itinéraire. Destination. Voyage. Sac à dos. Backpacker.

Backpacker. Moi. Moi. Itinérante. Itinérante. Sans Domicile Fixe.

SDF. Moi. Vous. Nous.

C’est frappant, non ? Nous croyons savoir qui nous sommes. Nous pensons savoir qui ils sont.

Puis, d’un seul coup, le sens du mot se transforme. Alors que vous pensiez qu’ « itinérant » voulait dire « voyageur », et que ce voyageur c’était vous, chanceux nomade parcourant le globe ; la définition et les regards changent, « itinérant » signifie « clochard », et c’est la vision d’un monde qui bascule.

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous ici !

Presse

Article de « La World Coolture »

Merci à Corinne pour cet article écrit de notes rafraîchissantes et amusantes !

Le blog « La World Coolture » vous parle de voyages et de lectures, belles façons d’envisager la vie ou de passer le temps en rêvant d’autres mondes. 🙂

Retrouvez son article ici !

15857202_10154871857868610_367002705_o-1170x623
Photo de La World Coolture
Nouvelle-Calédonie

#Nouvelle-Calédonie : le caillou solitaire

Mon avion amorce sa descente vers Nouméa. Par le hublot je peux contempler les eaux translucides d’un des plus beaux lagons du monde. Et dire que je paniquais à l’idée de ne plus trouver sur mon chemin des paysages aussi incroyables que ceux de la Nouvelle-Zélande… Cette planète me réserve bien des surprises.

IMG_20150921_123545

Lire la suite « #Nouvelle-Calédonie : le caillou solitaire »

Indonésie

#Bali, spicy or not spicy ?

Après une semaine d’attente et de galère avec la fermeture de l’aéroport à Bali, les avions qui étaient annulés les uns après les autres, après des heures d’attente au téléphone pour me planifier sur un prochain vol, des kilomètres d’aller-retour entre la Gold Coast et l’aéroport de Brisbane, et 300 euros de perdus, j’ai finalement fini par atterrir à Bali.

P1100861.RAW

Je suis arrivée à Denpasar sous une chaleur humide qui m’avait manqué à Byron Bay où il faisait plutôt frais ! Un taxi m’emmène rejoindre ma famille dans le centre de Bali, à Ubud, c’est parti pour deux heures de circulation…où tout est permis ! Dès les premiers mètres, nous avons failli percuter une autre voiture. Les scooters sont absolument partout, ils sortent de tous les côtés. Quasiment personne ne porte de casque, bien qu’il soit obligatoire. Ça klaxonne de tous les côtés, je n’ai jamais vu un tel trafic. De la folie pure, une joyeuse anarchie, comparée à ce que nous connaissons dans les pays d’Occident. J’ai mis une bonne heure avant d’arrêter de pousser des petits cris à chaque intersection et à dénouer mes mains crispées.

Ici, tout est différent, nouveau et impressionnant. Tout d’abord, l’architecture des maisons et des temples familiaux : la pierre, d’un gris foncé, est ornée de draps aux couleurs vives, sur laquelle sont sculptés les esprits et les dieux hindous qui nous saluent ou nous effrayent. Les dorures sur les murs nous racontent une histoire entre les esprits et le peuple, les décorations qui se trouvent de part et d’autre des rues sont confectionnées à chaque célébration religieuse, la nature abondante et sauvage se révèle au fur et à mesure que je m’enfonce dans les terres, tout est si singulier et merveilleux. Je suis bouche bée, sans voix devant tant de nouveautés et de beauté ; excitée de découvrir ce monde qui ne m’a jamais attiré et qui pourtant me séduit déjà. Le dépaysement est total.

Récit complet disponible dans mon ebook !

Lire la suite « #Bali, spicy or not spicy ? »

Roadtrips en Australie

#Safari Uluru-Darwin : stories about wild adventures in the outback !

 

Descendus de l’avion à Uluru, nous sommes accueillis par les mouches et la chaleur. Un français rencontré à Melbourne, a rejoint notre duo de voyageuses en soif de grandes étendues sur fond ocre. Pour parcourir le désert australien de son centre jusqu’au Nord, nous avons opté pour un safari organisé pendant dix jours. Je vais découvrir rapidement la face cachée d’un tour organisé : tout est planifié, absolument tout et chaque minute compte.

La succession des activités, des péripéties, des rebondissements, et des étapes, la dynamique du groupe, ainsi que la fatigue, ne laissent aucune place à une introspection profonde et éclairée. Cependant, j’apprécie de pouvoir profiter simplement du moment présent et de toutes ces situations incongrues dignes des histoires que l’on s’imagine sur l’Australie.

Récit complet disponible dans mon ebook !