Canada

Un voyage sans image à la rencontre des baleines de Vancouver

A l’ère du digital, d’Instagram, Snapchat, Facebook, et j’en passe ; je prends le pari de vous raconter ma rencontre avec les baleines de Vancouver Island, à Victoria, sans image.

9h30, nous partons en mer à bord d’un zodiac rouge.

Protégés par nos combinaisons de cosmonautes marins, explorateurs des océans, le soleil tape fort du nos visages. Le vent se lève au large alors que nous prenons de la vitesse. Je sens l’embrun marin se déposer à la surface de ma peau, l’air du large, de l’infini pénétrer mes paumons. Mes mains accrochées à la rambarde froide, comme si j’agrippais un tube gelé. Le moteur qui vibre en dessous de mes pieds, de mon dos à mon fessier. Ronronnement serein.


L’excitation est palpable.

Nous partons à la rencontre de l’un des animaux les plus vieux du monde. L’instant est sacré, et le silence se fait rapidement parmi les aventuriers remplis d’espoir. J’envoie des prières silencieuses, des messages pour annoncer notre venue, mon désir de les voir, de les entendre, ces belles âmes qui nous gardent depuis si longtemps. Je chante ces chansons, ces mélodies chamanes, ma voix couverte par le bruit du vent et de l’engin qui vole sur les vagues. Communion intérieure. Union des éléments qui m’entourent.

L’eau à perte de vue. L’eau qui scintille et nous berce. Nous bouscule parfois de ces vagues puissantes. L’air tel une caresse ou une gifle. La terre, au loin. Ombres et lumières, dégradés de nuances. Le blanc éternel des montagnes dont les courbes se superposent aussi loin que mon regard contemple. Les forêts, toujours aussi denses, fournies, verdoyantes de leurs couleurs d’été. Le feu qui brûle en moi, qui célèbre l’instant, le vivant.

L’impatience et la peur.

Le temps qui passe. 1h30 déjà sans l’ombre d’une expiration à l’horizon. Nous balayons sans relâche notre regard à la lisière de l’eau, guettant à la surface des jets soudains, eau cristallisée par les rayons du soleil, qui nous indiqueraient la présence de l’être recherché, désiré si fort.

Désespoir. Rien. Nous brisons le silence qui, jusqu’ici, avait perduré, pour enfin exprimer notre déception naissante. Nous nous avouons presque vaincu par cette chasse pacifique.

Soudain, nous nous dirigeons avec hâte vers une zone où elles ont été vues.

Je regarde avec attention et précision. J’entends les autres crier de surprise, à peine le temps de tourner la tête, je ne vois qu’une vague éclaboussée, et quelques gouttes restant suspendues dans l’air. Puis de suite, une baleine saute haut hors de l’eau. Tout son corps propulsé, exposé, magnifique, imposant dans le ciel, volant presque, puis retombant lourdement et majestueusement dans l’océan. Incroyable, magique, splendide aperçu, hors de toute réalité. Je suis stupéfaite.

Pendant une heure, nous aurons retenu notre souffle à l’affût du moindre mouvement. Revenant à la surface, nous saluant d’une nageoire furtive, sautant encore une fois pour nos plus beaux cris de joie. Leur souffle nous parvient même aux oreilles, puissant pour expirer et respirer.

Instant trop hâtif qui peine à s’ancrer dans ma mémoire et dans mon corps.

J’ai contemplé tout du long, avec mes yeux, avec mes sens. Submergée par l’enthousiasme, la surprise, l’émotion. Souhaitant ne plus repartir. Essayant d’absorber les détails, les couleurs, les sons et les formes. Sans me préoccuper d’appuyer sur un bouton de caméra, du cadrage, du réglage, de la prise de vue.

Simplement ce que mon corps peut sentir et voir, entendre. Bien plus que toutes les technologies jusqu’ici inventées.

Allez une petite pour le plaisir des yeux ;) — SpringTide Whale Watching in Victoria

Globe-trotteuse et auteure du livre “Hémisphères en mouvement”, le voyage est pour moi une quête de sens et d’identité, une initiation à des prises de conscience et des transformations. En route vers un voyage intérieur !

J’anime également des ateliers qui associent intelligence collective et émotionnelle, afin de se (re)découvrir sous différents aspects de notre potentiel.

N’hésitez pas à me contacter et à me suivre sur les réseaux sociaux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s