Autour du Monde, Voyage intérieur

Pourquoi voyager est une initiation à la vie ?

Il y a plusieurs façons de voyager, chacune menant à une expérience différente. Chacune révélant des parties de nous-mêmes jusqu’ici ignorées, si nous les écoutons attentivement. Du tourisme à l’expatriation, en passant par le road trip sur période indéfinie, voyager nous offre la possibilité d’explorer le monde, ainsi que notre univers intérieur. Des voyages initiatiques qui opèrent à la transformation profonde de nos êtres.

cropped-img_20160527_064607.jpg

Depuis la nuit des temps le voyage a été une des premières démarches de développement personnel. Autrefois, dans toutes sortes de civilisations, des rituels de passage – religieux ou non – balisaient et définissaient le cheminement d’un être humain. Des parcours symboliques porteurs de sens et d’apprentissages permettaient aux individus d’évoluer dans leur quête identitaire et sociale.

Les voyages d’aujourd’hui restent tout autant des processus de transformation forts et significatifs, marqueurs d’un « avant » et « après » dans notre vie, pour peu que nous sachions être à l’écoute de notre corps et de notre esprit, et laisser opérer l’alchimie.

Voyager pour apprendre à se connaître.

Partir à l’autre bout du monde ou de son pays, seul ou accompagné, pour une durée précise ou indéterminée, sont des expériences de vie qui révèlent bien des facettes, souvent dissimulées dans notre quotidien. Nos ancrages, nos routines, nos repères confortables nous évitent souvent d’aller chercher autre chose, ailleurs, ces petits personnages, ces pépites de talents qui se cachent au fond de nous. En voyage tout est intensifié, et parfois ça pète. Des morceaux de nous-même volent en éclat, et d’autres s’alignent naturellement, s’apaisent.

L’oreille tendue vers notre cœur.

Nos émotions, nos élans intérieurs, nos désirs, le voyage est un tsunami émotionnel qui nous aiguille vers ce que nous sommes au plus profond de nous-même. Les émotions, les sentiments et les sensations sont poussés à leur paroxysme face à ces ouragans de nouveautés qui nous tombent dessus. L’inconnu lève le voile sur nos blessures restées silencieuses mais purulentes, nos peurs soigneusement enterrées, nos motivations profondes, nos rêves inavoués. C’est le moment de les accueillir, de les laisser prendre leur place, retrouver leur voix, d’en prendre soin. Qu’est-ce qu’elles racontent de vous que vous ne voulez entendre ? Pourquoi est-ce si perturbant ou difficile de les laisser exister ? De quoi avez-vous peur ?

Voyager pour porter un regard nouveau sur le monde.

Les sens en éveil, cette hyperactivité mentale et corporelle a tout pour nous déstabiliser et nous forcer à lâcher-prise sur les anciennes pensées, les modèles connus et les certitudes bien ancrées. Voyager c’est oser aller au-devant de nos angoisses, affronter ses démons, accepter de se prendre des claques monumentales sur ce qu’on pensait être la vie, le monde, les gens. C’est ouvrir son regard à des milliers d’autres façons de vivre sur Terre. C’est accueillir en son cœur des étrangers, des étrangetés, des douleurs et des bonheurs. C’est apprendre de l’autre et s’assouplir. C’est ouvrir des portes et des fenêtres en son esprit, prendre du recul et de la hauteur en sa conscience. C’est communier avec la différence en expérimentant l’écoute, la tolérance, l’authenticité.

Voyager c’est réaliser que l’autre n’est pas un danger, encore moins un ennemi.

L’autre c’est moi. C’est aussi constater que c’est une construction mentale bien difficile à assimiler, érigée et tenue par une peur viscérale de ne faire qu’un avec ce qui m’effraie le plus : l’inconnu. Je suis toujours aussi étonnée de constater que ce sont ceux qui ne sortent pas de chez eux, qui ne vont jamais à la rencontre des autres, qui ne savent rien des possibilités de vivre dans un système différent, qui en ont le plus peur, et qui revendiquent et fulminent avec une conviction effarante leurs réalités faites d’ignorance. Voyager enrichie nos esprits de savoirs, nos cœurs d’espoir, nos tripes de bon sens.

Voyager pour développer son potentiel assoupi.

Bien assis à l’intérieur de soi, apaisé avec le monde extérieur, nos petites voix – sixième sens et autres intuitions – retrouvent de l’espace pour laisser libre cours à leur vitalité naturelle. Elles nous mettent en mouvement sur des pistes, des chemins, en accord avec nos qualités et nos dons. Les idées fusent. En voyage, nous développons l’observation, l’écoute, l’accueil, l’audace, le courage, la créativité, la reconnaissance, l’autonomie, la persévérance, la qualité de nos relations et interactions. Nous apprenons, découvrons, cultivons notre sens critique. Nous nous abreuvons de couleurs, d’odeurs, de pratiques, de goûts, de parfums, de regards différents, une source d’inspiration sans limite.

Nous sommes des diamants bruts taillés dans la roche de l’humanité.

Nous avons été transformés, transcendés par cette abondante diversité. Nous avons grandi grâce aux rencontres, grâce aux autres et à notre ténacité à toujours rester nous-même. Nous avons tant à apporter au monde, de retour dans nos pays ou en vadrouille vers d’autres continents. Les savoirs, les passions, les connaissances et les aspirations doivent être transmises à d’autres. Nous sommes riches d’une richesse qui se partage et se multiplie avec bonheur. Un potentiel individuel et collectif resté trop longtemps endormi, cloîtré par des frontières invisibles, des prisons mentales, des barrières imposées par d’autres.

Le voyage ouvre le champ des possibles, amorce un cheminement intérieur puissant pour se retrouver avec authenticité, et enclenche une marche vers un futur lucide basé sur l’expérience de ce qui existe, et non des pensées paranoïaques du monde dans lequel nous vivons.

 


Ici je vous parlais de comment surmonter le retour d’un voyage 🙂

Mon livre sur mes récits introspectifs de voyages dans le Pacifique – ou comment le voyage nous transforme – disponible ici !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s